10 conseils sommeils

1. Préparer votre sommeil

- Prenez un repas digeste. Ne consommez pas ou peu d’excitants/diurétiques (café,…) avant d’aller se coucher.
– Faites des exercices physiques quotidiens.
– Relaxez-vous, si nécessaire, avant de vous endormir (bain chaud, visualisation d’un souvenir agréable).

2. Ayez une bonne hygiène de sommeil

- Evitez l’humidité : aérez chaque jour votre chambre pendant ± 30 min. et ouvrez les draps ou la couette.
– Respectez la température idéale : 16-18°C (adultes) et 18-20°C (enfants).
– Retournez régulièrement votre matelas.
– Utilisez une housse de matelas perméable à l’humidité.
– Aspirez régulièrement les poussières.

3. Evitez le bruit

Plus il y a de bruit, plus le sommeil lent profond (le plus réparateur) diminue.
Réduisez le bruit grâce à des isolations sonores (double vitrage, moquette, joints, meubles, etc…) .

4. Ayez une bonne literie

Une expérience conduite en milieu médical a montré que la majorité des patients passant d’une literie usagée (10 ans d’âge) à une literie neuve ont ressenti une nette amélioration. Un test sur de mauvais dormeurs a fait apparaître un gain de presque une heure de sommeil sur un matelas neuf! Un bon matelas est avant tout un matelas qui procure un bon soutien.

5. Voyez large

Un dormeur bouge en moyenne 30 à 40 fois par nuit.
Plus votre lit est grand, mieux vous dormirez. Pour la largeur, prévoyez 90 cm minimum pour 1 personne et 160 cm minimum pour 2 personnes.
Pour la longueur, ajoutez 20 cm au moins à votre taille.

6. Surveillez l’état de vieillisement de votre matelas

Un matelas de plus de 10 ans peut être source de maux de dos et d’allergies. Après dix ans, il ne satisfait plus aux normes d’hygiène et de qualité. Pensez-y !

7. Ayez un bon sommier !

Le sommier est tout aussi important que le matelas. C’est lui qui fournit le soutien de base. Un sommier défoncé peut causer des maux de dos. Un mauvais sommier va également abîmer rapidement le matelas. Les sommiers réglables assurent un confort optimal.

8. Ayez un bon oreiller !

L’oreiller doit soutenir la nuque et le cou de manière à permettre la décontraction des muscles et des vertèbres. Songez à le renouveler tous les 3 ans car il se tasse imperceptiblement !

9. Respectez votre rythme !

Respectez votre horloge biologique. Si la durée du sommeil varie d’un individu à l’autre, une chose est sûre : mieux vaut bien dormir que dormir longtemps et médiocrement.

10. Choisissez votre confort du sommeil personnel !

Tout dépend de votre constitution (taille-poids-âge) et de vos préférences.
Votre magasin de meubles ou spécialiste literie peuvent vous conseiller et vous aider dans votre choix.